Budget du Québec – De bonnes nouvelles pour l’économie sociale

 

Nous saluons également l’octroi d’une contribution financière remboursable de 10 M$ afin d’assurer la recapitalisation de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale. Crée en 2006, la Fiducie offre des produits d’investissement qui répondent spécifiquement et de manière novatrice aux projets de démarrage et d’expansion des entreprises collectives. Cette contribution gouvernementale constitue donc une reconnaissance manifeste du rôle joué par la Fiducie et de l’importance de soutenir financièrement le développement des entreprises collectives.

Nous ne pouvons également passer sous silence la bonification du financement accordé au Chantier pour assurer la pleine réalisation de ses mandats. Face aux enjeux économiques et sociaux actuels, le travail du Chantier en faveur d’un développement inclusif au bénéfice de tous et toutes est plus que jamais nécessaire. Cette bonification de notre financement nous permettra de poursuivre nos réalisations et d’amplifier le résultat des actions que nous menons pour soutenir l’essor des entreprises collectives.

Plusieurs autres mesures annoncées se présentent également comme de bonnes nouvelles pour l’économie sociale. Nous retenons notamment :

Les investissements en petite enfance
Les investissements dans l’aide à domicile
L’appel de projets dans des secteurs de pointe
L’appui aux accélérateurs et aux incubateurs d’entreprises

Certains éléments restent à être analysés, comme les investissements en culture et pour le développement de la main-d’œuvre. Néanmoins, le Chantier reçoit ce budget avec enthousiasme et entrevoit l’avenir avec beaucoup d’optimisme après quelques années plus difficiles qui ont vu l’écosystème de soutien et d’accompagnement être fortement transformé. Comme le souligne M. Patrick Duguay, président du Chantier : «Avec la place qu’il accorde aujourd’hui à l’économie sociale et les moyens qu’il y consent, le budget 2018-2019 reconnaît le rôle essentiel que jouent les entreprises collectives dans l’économie québécoise. Et, dans le contexte actuel marqué par de nombreux défis économiques, sociaux et environnementaux, le fait de donner à l’économie sociale plus de place et plus de moyens, ne constitue pas seulement une bonne nouvelle pour ces entreprises mais aussi pour toute l’économie québécoise ».

À propos du Chantier de l’économie sociale

Le Chantier de l'économie sociale est une organisation autonome et non partisane qui a pour principaux mandats la promotion et le développement de l’entrepreneuriat collectif au Québec. Corporation à but non lucratif, le Chantier réunit des promoteurs d’entreprises d’économie sociale (coopératives et organismes sans but lucratif) œuvrant dans de multiples secteurs d’activités (environnement, services de proximité, communications, loisir, technologies, habitation, ressources naturelles, enfance-famille, formation, financement, culture, etc.), des représentants des grands mouvements sociaux et des acteurs du développement local en milieux urbain et rural.

L’économie sociale au Québec en bref

Le Québec compte plus de 7 000 entreprises d’économie sociale qui représentent globalement un chiffre d’affaires dépassant les 40 milliards de dollars. Celles-ci procurent un emploi à plus de 210 000 personnes.

Économie sociale Bas-Saint-Laurent
10, rue de l’Évêché Est, bureau 203
Rimouski (Québec) G5L 1X4
 
Téléphone : 418-732-6248

Économie sociale Bas-Saint-Laurent est soutenu par :

MESI MRC matapedia rgb degrade