L’économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire : Plus de 150 000 emplois au québec. 

L'économie sociale, c'est environ 7 000 entreprises d’économie sociale — 3 300 coopératives et 3 700 organismes sans but lucratif (OBNL) —, plus de 150 000 emplois, ce qui représente un près de 4 % de l’emploi total au Québec. L'économie sociale regroupe les activités économiques qui ne sont ni gouvernementales, ni privées.

Dans le Bas-Saint-Laurent, l’économie sociale, c’est plus de 300 entreprises qui génèrent une activité économique de 700 millions $ et 130 millions $ en salaires pour 3 000 emplois à temps plein et 2 600 à temps partiel. Par leur capacité d’innovation et de mobilisation, les entreprises d’économie sociale démontrent de grandes capacités à se développer de manière souple et créative pour répondre aux besoins des collectivités.

Le concept d’économie sociale combine deux termes qui sont parfois mis en opposition mais qui, dans les faits, sont parfaitement compatibles : 

« économie » renvoie à la production concrète de biens ou de services ayant l’entreprise comme forme d’organisation et contribuant à une augmentation nette de la richesse collective. 

« sociale » réfère à la rentabilité sociale, et non purement économique de ses activités. Cette rentabilité s’évalue par la contribution au développement démocratique, par le soutien d’une citoyenneté active, par la promotion de valeurs et d’initiatives de prise en charge individuelle et collective. La rentabilité sociale contribue donc à l’amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la population, notamment par l’offre d’un plus grand nombre de services. Tout comme pour le secteur public et le secteur privé traditionnel, cette rentabilité sociale peut aussi être évaluée en fonction du nombre d’emplois créés. 

À titre d’information, au Québec, la loi cadre de 2013 définit l’économie sociale de la façon suivante:

  • L’entreprise d’économie sociale a pour finalité de servir ses membres ou la collectivité plutôt que de simplement engendrer des profits et viser le rendement financier;
  • Elle a une autonomie de gestion par rapport à l’État;
  • Elle intègre dans ses statuts et ses façons de faire un processus de décision démocratique impliquant usagères et usagers, travailleuses et travailleurs;
  • Elle défend la primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition de ses surplus et revenus;
  • Elle fonde ses activités sur les principes de la participation, de la prise en charge et de la responsabilité individuelle et collective.
Pôle d'économie sociale du Bas-Saint-Laurent
10, rue de l’Évêché Est, bureau 203
Rimouski (Québec) G5L 1X4
 
Téléphone : 418-732-6248

Le Pôle d'économie sociale du Bas-Saint-Laurent est soutenu par

MESI logo MRC Matapedia